Harcèlement sexuel et menaces dans un club de self-défense

Avis et attention aux personnes victimes de violences, il s’agit d’un témoignage violent à propos de harcèlement sexuel, de menaces et d’intimidation, et qui peut donc (re)déclencher un traumatisme.

Vous aussi, témoignez et envoyez-nous votre histoire !

 

 

 

Harcèlement sexuel et menaces dans un club de self-défense

 

Quand j’avais 19 ans, j’ai voulu apprendre à me défendre au cas où je subirais une attaque dans la rue … Je me suis donc inscrite à un cours de Krav Maga, une technique d’auto-défense. J’étais la seule fille présente à ce cours et je sentais pas mal de regards sur moi, ce qui en soi était déjà pesant.

J’habitais dans un petit village à 10 minutes en voiture du club et un mec qui habitait près de chez moi m’a proposé de m’emmener et me ramener puisque je n’avais pas le permis et que c’était plus simple pour moi plutôt que de prendre le bus. Au départ il était plutôt gentil, un peu perché, mais sympa. Pendant les cours, certains mecs ont commencé à devenir un peu lourds avec moi … Notamment le prof, qui lors de mon inscription après mes cours d’essai, m’a demandé sur un ton sérieux de « valider tout ça avec un contrôle gynécologique, fait par moi » … En me voyant buguer, il a explosé de rire « non non je plaisante ». J’étais gênée et je n’ai pas su quoi répondre, j’ai esquissé un petit sourire confus.

Quelques temps après, il m’a demandé de me mettre à 4 pattes pour la démo d’une prise et a demandé à un des élèves (de près de 50 ans, j’en avais 19 à l’époque je tiens à le rappeler) de venir vers moi pour me faire la dite prise. Il était derrière moi et je n’ai pas vu ce qu’il faisait mais j’ai entendu la salle exploser de rire. Je me suis relevée et lui ai demandé sur un ton très énervé ce qu’il avait fait. Ce lâche n’a même pas assumé et n’a pas voulu répondre « non non rien » … J’ai su plus tard dans la soirée qu’il avait simulé une levrette (ce dont je me doutais fortement) ! Je commençais déjà à en avoir marre de l’ambiance … Et la goutte d’eau a été quand mon covoitureur a découvert que j’avais un petit-ami depuis quelques semaines, alors que je venais de mettre une belle photo de profil de nous 2 sur MSN … Il m’a incendiée, m’a dit que je n’étais qu’une conne (?), que je me ferais avoir comme les autres (??), qu’il espérait ne pas avoir besoin d’utiliser ce qu’il avait appris en cours de Krav contre mon copain (???). Je ne sais plus exactement ce que je lui ai dit, probablement d’arrêter de me juger sans me connaître, mais je me souviens qu’il me faisait peur et que je n’ai pas osé lui dire exactement ce que je pensais de lui et de sa façon de me parler puisqu’il m’avait menacée !

Après ça, il était hors de question que je remette les pieds dans sa voiture ou au club … et pendant quelques temps je n’étais pas rassurée quand je rentrais chez moi, car il savait où j’habitais. Je me suis sentie honteuse, je n’ai pas osé dire à ma mère pourquoi je ne voulais plus y aller.

Bref, c’est quand même un comble d’aller dans un cours de Krav Maga pour apprendre à se défendre contre d’éventuels agresseurs et de devoir quitter le club parce qu’on se fait harceler …

 

Vous aussi, témoignez et envoyez-nous votre histoire !

 

No Comments

Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :